Hello 2017.

Salut!

J’ai mis du temps à compléter cet article. Tellement que je me suis rendue au point où je me dis : “puis-je vraiment publier un article dédié à accueillir la nouvelle année un 27 janvier?” Je l’ai relu et je trouverais dommage que ce texte reste endormi, caché dans mes brouillons non partagés.

Alors, voici un article qui aurait dû être publié le 1er janvier 2017. J’espère que vous l’aimerez quand même! 😉


J’ai commencé l’année sans vraiment réaliser que c’était une nouvelle année. Ce qui explique probablement pourquoi j’écris cet article à la mi-janvier…

Habituellement, je ressens toute la fébrilité qu’il est possible de ressentir pour cette journée spéciale. Mais cette année, justement, elle n’était pas spéciale. Pour moi, ce ne fut qu’une autre journée banale. J’ai donc entamé 2017 sur le même rythme et la même intention avec lesquels j’ai terminé 2016. Je croyais que c’était la bonne façon de faire.
Heureusement, j’ai rapidement compris que c’était une erreur. Il est très important de s’arrêter et de réfléchir. C’est important de prendre du recul et de repasser 2016 dans notre tête. C’est ce qui nous permet de corriger nos faux-pas et de se remettre à avancer dans la bonne direction.

Puisque je vis de gros changements dans ma vie et que j’ai décidé de ne pas retourner aux études, je dois tout de même reprendre une certaine routine et me garder active. Oui, le repos est bénéfique, mais j’ai réalisé que le repos ne doit pas durer trop longtemps. Sinon, il devient une espèce de trou noir de démotivation. Une fois qu’on tombe dans ce trou noir, il est difficie d’en sortir. Et plus tu t’y enfonces, plus c’est difficile.

J’ai toujours été celle qui faisait un million de projets en même temps. J’aime m’occuper et m’engager dans ce qui m’intéresse. Cet aspect de moi qui veut tout faire en même temps, c’est un peu ce qui m’a épuisé au début de 2016. J’avais donc peur de retourner à ce mode de vie, j’avais peur pour ma santé. Pourtant, quand je n’ai pas assez de projets ou de travail pour occuper tout mon temps, je me démotive. Mes temps libres restent vides et je me sens coupable d’avoir passé toute une journée à regarder des vidéos sur Youtube ou à jouer à des jeux sur mon iPad. C’était bien pour un temps, ça m’a permis de reprendre des forces et prendre du recul sur ma vie et sur mes décisions, mais il est temps de me remettre au travail. Faire mille et une choses, c’est ce qui me rend heureuse. Maintenant que j’ai apporté des changements nécessaires à ma vie et que je sais comment faire attention à ma santé, je peux me permettre de replonger dans un horaire chargé, parce que je sais que c’est ce qui me donne l’énergie d’avancer et de m’investir dans de grands projets. C’est ce qui me permet de m’épanouir.

Donc pour moi, 2016 et 2017 vont de paire. La première fut l’année où je me suis éloignée de la routine pour mieux y retourner l’année suivante.

J’ai repris mes forces et je suis prête à attaquer 2017 pour en faire MON année.

Et pour toi, que représente 2017?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s